Halte à l’alopécie !

par Bombarde Info
434 Vues

Par Melissa FEROL

L’alopécie ou tempes dégarnies est la perte de cheveux au niveau des tempes. On en distingue plusieurs types : alopécie aréata, alopécie barbae et alopécie de traction. La dernière est la plus fréquente chez les femmes noires surtout dans la caraïbe selon un professionnel dans le domaine. “J’ai tout essayé, malheureusement rien n’a marché. Mon médecin m’a même suggéré de passer à la greffe de cheveux” affirme Marie, jeune fille de 26 ans.

En Haïti, ce phénomène “bò tèt kale” semble une véritable casse-tête pour les femmes car elles veulent à coup sûr faire repousser leurs cheveux de devant. Certaines ne savent que faire pour résoudre ce problème et d’autres n’ont pas la volonté d’atteindre cet objectif car elles se contentent uniquement de camoufler leurs tempes avec des tresses, des tissages et/ou des perruques. “Il faut avoir de la patience pour faire pousser les cheveux des tempes, moi je n’ai pas le temps pour tout ça” déclare Rébecca, étudiante haïtienne de 22 ans.

Selon un dermatologue les tresses et les tissages trop serrées sont en parti la cause de l’alopécie de traction car les “ baby hair” sont plus fines par rapport aux autres parties de la tête. Il faut éviter ces coiffures car ça risque d’aggraver la situation conclut-il.

À côté des tresses trop serrées, il existe une autre raison qui provoque l’alopécie de traction. Selon le dermatologue, Éric Tisserand « l’impact sur le moral ne doit pas être négligé bien au contraire il doit être pris en compte dans cette maladie » . A en croire ces mots, la dépression peuvent en être aussi responsable d’une perte considérable de cheveux si celle-ci n’est pas traitée à temps.

On retrouve aussi un cas particulier d’une catégorie de femme qui souffre d’alopécie andro-génétique c’est-à-dire dès leur naissance, soit au niveau de leurs tempes ou à l’arrière de leur crâne. Dans ce genre de cas, il est nécessaire de procéder à une greffe de cheveux.

L’alopécie est une affection fréquente mais tabou dans le sens qu’aucun homme ou femme n’ose l’avouer. L’alopécie modifie l’apparence et fait vieux. Comme à dit ce fameux dicton” un problème identifié est à moitié résolu. Comme remède, les expériences proposent le gingembre comme l’un des éléments qui favorise la pousse des cheveux surtout au niveau des tempes. Plusieurs nutritionnistes révèlent que les vertus du gingembre sont nombreuses outre sa réputation d’aphrodisiaque et énergisante. Il est aussi bénéfique pour les cheveux car son rôle est d’augmenter l’afflux sanguin du cuir chevelu. Tout ce qui nous ramène à l’ail et à l’ognon possèdent des propriétés anti-septiques, anti-microbiennes et anti-bactériennes. Ils supprimeront les microbes pour faire place aux cheveux qui pousseront tranquillement.

Quitter un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Vous pourriez aussi aimer